Vinylmaniaque.com

Estimation gratuite
de vos disques vinyle

En vous inscrivant sur la liste de diffusion du site Vinylmaniaque.com vous pourrez :

– Déposer une liste de cinq vinyles à estimer gratuitement renouvelable éventuellement tous les 15 jours;

– Recevoir également tous les 15 jours un courriel vous informant des mises à jour du site (en général les 1er et 15 de chaque mois).


Modèle de demande d'estimation :

Bonjour,

Je souhaite m'inscrire sur la liste de diffusion de vinylmaniaque.com

Voici la liste de mes cinq disques à estimer gratuitement :

Damia LP Les belles années du music-hall,
Columbia FP 1138

Danel Pascal SP "la plage aux romantiques AZ SG736

Dassin Joe 2 LPS Melody 13543/44

Delyle Lucienne EP Pour un dollar - java- la rose taouée - arrivederci roma Pathé 45 EG 202

Berda Eric SP Je veux vivre Barclay BS010 L


SP = 45 tours single à deux chansons
EP = super 45 tours à 4 chansons
LP = 33 tours 30 cm

Ne pas oublier de mentionner
la référence de vos disques

ICI LIEN POUR DES INDICATIONS POUR TROUVER LA REFERENCE DE VOS DISQUES SI VOUS NE SAVEZ PAS LES TROUVER...
(pour gagner du temps et ainsi avoir une réponse rapide, ne pas rédiger "TOUT EN CAPITALES" écrire normalement dans le corps d'un email pas sur un fichier joint, seules des photos, (si vous le souhaitez mais ce n'est pas une obligation), peuvent compléter (mais ne pas remplacer) les renseignements écrits demandés.

IMPORTANT :

Je ne suis qu'un amateur et ne prétend pas tout connaître dans un domaine aussi vaste... Il s'agit d'estimations et non d'expertises le but est de vous rendre service en vous donnant une idée de la valeur de vos galettes noires... Les cotations fournies ne sont qu'indicatives vu le fait de ne pas avoir les disques à estimer sous les yeux et aussi tout simplement parce que l'erreur est humaine. Suivant les régions, les lieux de vente, les prix fluctuent, il s'agit d'une moyenne (1). Généralement plus le prix demandé est élevé plus la vente éventuelle est longue. Dans cette optique je recommande l'utilisation d'un site de vente en ligne. Bien entendu, je décline toute responsabilité relative au déroulement d'une vente éventuelle. Le fait précisément que je ne sois qu'un amateur n'ayant aucun intérêt dans l'achat ou la vente de votre disque est une garantie d'objectivité.

Estimation des disques : généralités

Pour moi estimer la valeur d'un vinyle n'a d'intérêt que pour mesurer sa rareté. Ma seule motivation est de me faire plaisir en achetant, échangeant voire rarement vendant mes doublons. La vraie valeur est la valeur affective de l'objet. Le fait que j'arrive à me "fournir" à bas prix dans les vide-grenier me fait relativiser la valeur des vinyles. Pour simplifier, on peut dire qu'il existe globalement en France deux marchés.
-Le marché "officiel" : marchands spécialisés, conventions de disques, sites web commerciaux. Bien que n'achetant moi-même que rarement à ces prix, c'est celui qui me sert de référence dans mes estimations;
-Le marché "officieux" : brocantes, vide-greniers, dépôts-vente. Dans ce cas les prix varient généralement de 0,50 euros à 5 euros !
Lorsque un disque a une valeur relativement importante, (1) il n'est pas facile de vendre au prix de cotation si on n'est pas un professionnel. Le disque de collection est un objet à relativement bas prix sauf rares exceptions. Il s'agit d'un produit industriel et non pas d'une oeuvre d'art faite manuellement ! Même chez un vendeur spécialisé de disques anciens pour le prix d'un CD récent ou d'une carte postale ancienne ou peut acheter un disque assez rare en bon état.

Pour les disques qui n'entrent pas dans les catégories que je peux estimer

Il vous reste la méthode de comparaison. Ouvrez ma page liens, "sites vendant des vinyles", cherchez vos disques et comparez les prix en les diminuant car en général les disques sont surcotés. Vous pouvez appliquer la même technique chez les marchands spécialisés. Il faut savoir que généralement les disques dit "classiques" ont une valeur quasi nulle. La valeur est liée à l'offre et la demande et n'a rien à voir avec la valeur artistique. Un disque très rare dans la mesure où il n'intéresse personne peut avoir une valeur nulle alors qu'un disque des Beatles qui pourtant a été tiré à un grand nombre d'exemplaires vaut très cher car le nombre d'acheteur potentiels est supérieur au nombre d'exemplaires en vente. Pour plus d'infos voir mes rubriques "autopsie d'un vinylmaniaque" et "la pêche au vinyl". Vous pouvez également via ma page liens rubrique "sites intéressants" aller sur le site Maxi records : FORUM GRATUIT + SERVICES qui outre des conseils sur l'estimation vous propose un forum gratuit sur lequel vous pouvez demander l'estimation de vos disques. De la même façon, pour les 78 tours, je vous conseille le site "78 TOURS" (annonces gratuites). Pour les disques de musique classique je propose également quelques liens dans la même rubrique.

Disques ayant une cotation très élevée...

Dans ce cas de figure je ne peux que rappeler qu’une estimation sans voir le disque est loin d’être une expertise ! Surtout pour des valeurs aussi importantes. Il me semble qu’il faut être très prudent. Dès qu’un vinyle dépasse les 100 euros en mint, il est généralement «victime» de multiples rééditions, copies, fac-similés, contrefaçons... Sans parler de la complexité de certaines discographies Hallyday, et Beatles notamment dans les pressages sixties américains et anglais. Pour les Beatles d’innombrables défauts d’aspects, retirages successifs multiplient les cotations sous la même référence ! Pourtant, sur certains sites de vente en ligne elles semble gommées. On retrouve sous telle référence prestigieuse des cotations généralement voisines. Curieux si on connaît la variétés des versions/cotations pour ce disque !

Il est probable en fait que les rarissimes vinyles sujets à de très fortes cotations sont quasiment absents sur ce type de vente et réservés aux conventions de disques et aux ventes aux enchères de salles de ventes... Ceux qui apparaissent sur les lieux de vente "communs" sont presque certainement les rééditions, copies "courants"... On alors l'original mais en très très mauvais état... Cela explique probablement cette relative uniformité de valeurs là où il devrait y avoir multiplicité...

Je n'effectue pas l'estimation
des disques ci-dessous

la musique classique
les 78 tours,

le musette, tango, etc

les maxi 45 tours
flexidiscs
(sauf Sonorama)

les disques publicitaires

les autographes, dédicaces

les disques pirate (bootlegs)

les disques promo, démo, test pressing, acétates

les singles de juke boxes

ATTENTION
De plus en plus de vinyles «historiques», marquants au niveau de la musique populaire sont réédités sous forme de fac-similés. Il s’agit de rééditions à l’identique (ou proche de l’identique) et reprenant même parfois la référence originale du vinyle. Donc problème relativement aux estimations sans voir le disque... Si par exemple un vinyle normalement édité au milieu des années soixante a un aspect quasiment neuf c’est probablement une copie. Les amateurs, surtout ceux qui ont connu ces époques maintenant lointaines et acheté ces vinyles originaux savent repérer l’original... Certaines copies différent au niveau par exemple de la mention SACEM au lieu de BIEM (voir rubrique «La pêche au vinyle». Bien entendu le vinyle «sous film» ou pourvu d’un code barres indique le très récent !

Vinyles les plus souvent réédités : les 33 tours 25 cm de Serge Gainsbourg ainsi que tous ses premiers 30 cm, les vinyles de Brigitte Bardot, les 25 cm de Johnny Hallyday, Boris Vian, certains classiques yé-yé, albums des Stones, etc hélas souvent des vinyles avec cotations élevées...

Les copies de 45 tours EP, si elles existent sont beaucoup plus rares.

Dans les conventions de disques, les vendeurs généralement soucieux de leur réputation dans le milieu indiquent s’il s’agit de copies (mais parfois «oublient» de le préciser si on ne leur en fait pas la demande). En revanche pour l’achat sur internet méfiance car le vendeur peut se défendre en disant par exemple qu’il n’a jamais écrit qu’il s’agit d’un original...

Certains vinyles "d'époque", par exemple de Johnny Hallyday et les tirages anglais des Beatles, sont également réédités sous la meme référence que l'original, là aussi vigilance...


  • Plan du site Vinylmaniaque.com

ACCUEIL Vinylmaniaque.com