vinylmaniaque.com
@Contact :
vinylmanique@orange.fr
. Récapitulatif de l'ensemble des parutions de la rubrique « "Histoires" de disques »

. Récapitulatif de l'ensemble des parutions de la rubrique « Nostalgie des années soixante »

.

HISTOIRES DE DISQUES :

Chansons française sixties : « best of »

01/11/2020

Tous les mois je vous présente des photos autour d'une thématique.
Cette rubrique sera récapitulée sur une série de pages du sites au fur et à mesure des publications.
On va soit les retrouver dans la rubrique "Histoires de disques" soit dans la rubrique "Nostalgie sixties". (Voir le plan du site sur la page d'accueil)

Cliquer ici pour visionner la page

"Chanson française sixties best of"


Chronique d'un vinylmaniaque / novembre 2020

Bonjour à tous,

J’ai utilisé le système de calcul d’audience de vinylmaniaque.com fourni par mon hébergeur (OVH). J’ai choisi une journée où j’étais absent de mon domicile de façon à ce que mes propres visites ne soient pas ajoutées au « cyber-audit ». Bref, pour la journée du 15 septembre dernier 924 sessions (visites) , 1927 pages visionnées. 160 visites à l’heure, moyenne jour comme nuit, environ 2,6 visites à la minute… C’était la rubrique « autosatisfaction » : tout comme les courriels d’encouragement que je reçois ces chiffres m’encouragent à aller de l’avant.

Au sujet de mon hébergeur OVH il y a dix-huit ans maintenant lorsque je m’y suis abonné, c’était une toute petite boîte nordiste qui essayait de se faire une clientèle avec des prix assez bas… Illustration de l’énorme succès d’OVH depuis les prix ont pas mal augmenté pour les contrats plus récents. 1 500 000 clients, 28 « data centers » répartis dans le monde entier. Cette explosion des « data centers » d’ailleurs interroge relativement aux questions environnementales… Mais bon une entreprise française qui marche, on ne peut s’en plaindre !

Je m’étais promis de revenir sur la nouvelle revue bimensuelle « Vinyle et audio » déjà évoquée le mois précédent… Un des nombreux articles relatifs au matériel hi-fi m’a interpellé. Il s’agit de l’évocation de deux enceintes acoustiques T&T NEL. Un descriptif très détaillé de cet équipement sophistiqué mais surtout, tout à la fin de l’article, le prix : 6 300 euros… Cela me permet d’en remettre une couche sur ce qui est pour moi du pur snobisme. Un tel prix pour un simple élément de chaîne qui sera logiquement complété par un ampli et une platine de même tarification ne pourrait se concevoir que dans une pièce spécialement aménagée pour le son, en fait un véritable auditorium personnel dont je vous laisse imaginer le coût de construction ! Certes la presse nous dit que certains font de gros bénéfices en pleine crise sanitaire mais bon, pour moi c’est vraiment indécent. Je m’étais déjà un peu « bigorné » avec un commercial du site « MaPlatine.com » toujours au sujet de ces appareils aux prix démentiels. En plus si ça se trouve ce commercial est, lui, payé « à la fronde ».

Ceci écrit, c’est un peu comme pour les magazines auto qui nous présentent sans arrêt des engins qu’on ne pourra jamais se payer et souvent difficilement utilisables sur la grande majorité du réseau routier… Fournir du « rêve » est probablement le moteur de ces articles. Une pensée pour ma petite fille qui s’éclate avec une platine très courante que je lui ai offerte et découvre malgré tout le son « vinyles ».

Une bonne surprise fin octobre la convention du disque de Bordeaux, prévue les 17 et 18 de ce mois n’a pas été annulée… Des mesures de sécurité pas trop contraignantes… Il n’y avait pas beaucoup de monde, c’était bien pour le confort (et la sécurité) des acheteurs mais hélas pas pour le chiffre d’affaire des vendeurs.

Donc j’ai effectué de nouveaux achats, bien entendu vous en aurez un aperçu sur le site dans les mois qui viennent. L’organisateur du salon du jouet ancien de Bordeaux, lui a été plus timoré et a reporté la manifestation au printemps 2021… (si tout va bien...) Au coin « repas » de la manifestation lorsque nous sommes venus nous sustenter, nous étions trois, nous étions quasiment les seuls… Nous avons eu une pensée pour les pauvres commerçants alimentaires et avons « pour la cause » forcé un peu notre consommation…

J’arrête là ma prose et vous donne rendez vous, du moins sur cette page, au premier janvier de l’année prochaine. Espérons qu’elle sera meilleure que 2020…

Amitiés vinylmaniaques,

SERGE