@Contact :
vinylmaniaque@orange.fr
. Récapitulatif de l'ensemble des parutions de la rubrique « "Histoires" de disques »

. Récapitulatif de l'ensemble des parutions de la rubrique « Nostalgie des années soixante »

.

NOSTALGIE SIXTIES :

Vieilles choses métalliques...

Cliquer sur chaque photo pour agrandir l'image. Légendes détaillées pour certaines photos en bas de la page
Mis en ligne le 03-01-2019
EDITORIAL JANVIER 2019 EN BAS DE CETTE PAGE

Pour accéder aux photos ci-dessous en haute définition

1. Voiture US
non identifiée années 70...

2. Camion Galion Renault
fabrication française... années 60, CIJ, Compagnie industrielle du jouet
3. Circuit avec deux micro trains à clé
années 60
Retour page d'accueil
Contact Serge :
vinylmaniaque@orange.fr

Pour bien commencer l'année 2019, ou rester dans l'ambiance festive de 2018... tout de même les yeux un peu piquants du côté du centre de Paris début décembre... Je vous propose d'évoquer de nouveau un sujet de collection vintage, les jouets anciens. Ces trois jouets en métal ont été "trouvés" au salon du disque de collection "Burdijouets" à Mérignac en Gironde.

Ils ont pu être négociés à relativement bas prix. C'est déjà un petit exploit vu le coût élevé de ce genre de choses... Leur particularité est que je n'ai pu déterminer les marques pour aucun d'eux. Si certains d'entre vous ont des infos à ce sujet...

Jouet numéro 1. Cette voiture "américaine" avec les baguettes et la calandre oxydées par le temps, on pense qu'elle est datée des années soixante-dix. Peut-être un de ces premiers jouets importés du Japon ou de Chine... Ils se collectionnent sous la dénomination "Chinese vintage toys". Les mentions sous le châssis sont illisibles...

Jouet numéro 2. Le très connu Galion Renault m'a fait craquer. Seule une mention "Made in France" gravée sur le mécanisme de friction dessous la carrosserie. Thomas, un ami du site m'a finalement indiqué la marque, non gravée sur le jouet : il s'agit d'un CIJ (Compagnie industrielle du jouet).

Jouet numéro 3. Une sorte de petit automate à clé dont je raffole. Deux minuscules petits trains tournent en rond. Je ne résiste pas à vous proposer un lien pour télécharger une vidéo permettant de le voir fonctionner CLIC ICI

édito Janvier 2019

Donc un an de plus... ou de moins... Cette période de début d'année est finalement calme question collection de vinyles. Pas de vides-greniers, pour Bordeaux la prochaine convention de collectionneurs au printemps... Reste la vente en ligne, les boutiques spécialisées, la brocante hebdomadaire au marché Saint-Michel de Bordeaux.

C'est le moment de pratiquer ce que je nomme le "recentrage de collection". Je pense, à travers vos contacts que les collectionneurs fonctionnent tous un peu pareil. Au début on est moins exigeants, le plaisir de la découverte, surtout à bas prix nous fait amasser... Des choses qu'on écoute jamais et pour cause... Avec le temps la place devient rare sur nos étagères. On est plus difficiles, achetons moins et des disques plus "collection", donc rares et hélas coûteux. Donc besoin de place, c'est  là qu'intervient le "recentrage de collection". L'intérêt d'une discothèque ne peut qu'augmenter avec presque exclusivement de "belles pièces" au détriment de vieilles "rougnes".

Ce vieux truc qui gratte comment ais-je pu l'acheter ? C'est vrai, à l'époque, je n'y connaissais pas grand chose, j'avais moins de sous... Allez, c'est dur mais hop je jette carrément pour les cas les plus graves en terme de mauvais était. Je peux au moins récupérer les pochettes intérieures. Pas question de vendre même à bas prix si ça craque trop. Il y a aussi les vinyles "entre deux" ils craquent mais cela reste tolérable, leur contenu n'est également pas forcément formidable... Dans ce cas j'appose dessus un "post-it" mentionnant l'état et les rassemble dans un coin...

Avec le temps (bis) cela peut devenir un lot de disques conséquent. Je le propose alors sur le boncoin en précisant l'état limite mais à prix ultra bas, genre 20 centimes pièce. C'est surtout pour ne pas jeter, le gain est bien entendu minime. A ma grande surprise cela part vite. Un tas de disques même d'intérêt très moyen cela attire certains. J'ai ainsi pu me débarrasser de lots parfois importants. Que font les acheteurs de tels disques ? Mystère je sais toutefois que certains artistes utilisent des vinyles pour dessiner-peindre dessus. Ma petite fille en fait d'ailleurs partie et me sollicite souvent  : — Tu peux de donner quelques vieux disques ? Le résultat est souvent impressionnant. Là encore la symbolique du microsillon est utilisée.

Donc je "recentre" régulièrement ma collection. Le plus curieux c'est que malgré ces prélèvements la densité de galettes reste toujours aussi élevée sur mes bibliothèques. La nature a horreur du vide sans doute...

J'arrête là mes élucubrations pour vous souhaiter comme il se doit une bonne année 2019 avec plein de belles découvertes et de moments d'émotions.

Amitiés vinylmaniaques à tous,

SERGE

Estimation gratuite de vos disques vinyle

Cotations en ligne de 8 000 disques vinyle
(Mise à jour le 28 août 2011)

Autopsie d'un vinylmaniaque

Listing de plus de 4000 disques de ma collection

Réponses aux questions que vous me posez
sur la collection de disques vinyle

135 galeries de photos de pochettes de disques
(certaines avec les cotations)

Mes mythes sixties

La pêche au vinyle (fichier PDF)

Histoires de disques  / Éditorial

Ressemblances musicales ou plagiats ?

Lectures pour vinylmaniaques (Livres et brochures)

Annuaire Vinylmaniaque.com  sites dans
l'esprit du site, consommables, pochettes plastique,
saphirs, vente vinyles, musique sixties pop, rock, chanson...

Vente de disques de particuliers à particuliers

"Histoires" de disques...

Vinylmaniaque.com : audience

Vinylmaniaque.com :dans la presse, médias


NOSTALGIE DES ANNEES SOIXANTE
Galerie de meubles miniature

Plan du site