vinylmaniaque.com
. Récapitulatif de l'ensemble des parutions de la rubrique « "Histoires" de disques »

. Récapitulatif de l'ensemble des parutions de la rubrique « Nostalgie des années soixante »

.

33 tours chanson française... cotations hors normes

(Ne pas oublier de cliquer sur les images pour les visionner en plus grand. Et éventuellement d'utiliser le raccourci clavier "CTRL+" pour zommer) 02/09/2018

Tous les mois je vous présente des photos autour d'une thématique.
Cette rubrique sera récapitulée sur une série de pages du sites au fur et à mesure des publications.
On va soit les retrouver dans la rubrique "Histoires de disques" soit dans la rubrique "Nostalgie sixties". (Voir le plan du site sur la page d'accueil)

1. Madeleine Ferré
30 cm "Poète vos papiers"
Odeon OSX 12
(1957) 600 euros*
2. Henri Salvador
25 cm "alias Henry Cording..."
Philips 840 547 BY
(1956) 500 euros
3. Dalida
25 cm Eponyme
Barclay 80063
(1957) 100 euros*
4. Georges Brassens 30 cm
"G Brassens qui êtes vous ?"
Philips Réalités V 23
(1960) 120 Euros*

Pour ces vinyles "chanson française" en général seules les publications sixties(*) sont susceptibles, pour certains artistes, de comporter des cotations élevées. Bardot, Hallyday, Gainsbourg, Boris Vian, Manset... on a vite fait le tour. La plupart des autres artistes français ont généralement des valeurs relativement basses. Il ne faut pourtant pas avoir d'a priori... En effet je vous présente quatre disques dont le montant des cotations peut surprendre vu les artistes concernés dont les vinyles, même anciens, sont souvent assez abordables.

Photo 1. Ce disque de Madeleine Ferré (qui est en fait "un" Léo Ferré) présente en plus des poèmes... Ce genre de vinyles dits de "diction" est généralement peu prisé des collectionneurs. Mais vu l'importance de ce disque dans la carrière de Léo Ferré et son extrême rareté on arrive à cette cotation démentielle.

Photo 2. Les vinyles d'Henri Salvador, vous avez dû le constater, même sixties, restent dans leur écrasante majorité très abordables. Il y a tout de même cette exception, émanation de la période "Henry Cording".

Photo 3. Dalida, même en 25 cm, cela reste largement  abordable. Ce 25 cm "monte" tout de même à 100 euros en MINT... Certes quelques autres disques ont des cotations un peu élevées, mais pas à ce point.

Photo 4. GeorgesBrassens : malgré l'importance de ce grand chanteur ses disques ont des cotations assez basses. C'est tant mieux pour ceux, comme moi, qui l'adorent. Ce disque collector a la particularité d'avoir les chanson entrecoupées par un dialogue entre Georges et un intervenant.

(*) Rappel (pour les nouveaux venus) : pous être certain qu'un disque français a été édité durant les années soixante il suffit de regarder sur l'étiquette (calicot) de ce dernier. Le mention "BIEM" (génralement encadrée) prouve qu'il date de la période antérieure à la gestion des droits d'auteurs par la SACEM. (voir les indications sur le site, notamment rubrique "La pêche au vinyle".

.
.
Éditorial — Septembre 2018

.

Bonjour à tous,

Il faut encore et toujours évoquer le décès d'une artiste inoubliable... On le sait, Aretha Franklin vient de disparaître. Qu'écrire de plus, pour la soul music c'était la plus grande. Elle fit partie des quelques stars qui propulsèrent ce genre musical à travers la planète. Encore et toujours il nous reste ses albums à poser tristement sur nos platines. Quelle voix...

Je l'ai souvent écrit j'ai toujours du plaisir à avoir des contacts via mon site avec des amateurs de disques. Certains sont localisés dans des pays étrangers souvent francophiles : Bulgarie, Algérie, Canada, USA, Belgique Suisse etc.

Récemment Thomas, un ami Suisse m'a contacté. Il se définit comme "amateur mais pas revendeur"... c'est déjà un point commun. Entre autres infos qu'il m'a communiquées il m'a inspiré pour évoquer aujourd'hui un sujet intéressant : les "anecdotes" vinylmaniaques.

Thomas m'a parlé d'un ami qui, voulant faire de l'ordre chez lui, a balancé à la déchetterie une pile de 45 tours des Yardbirds... Dur à apprendre...

Mais je le laisse narrer une petite histoire positive qui rappelle pour les collectionneurs de voitures anciennes ces vieilles autos oubliées dans des hangars et qu'on redécouvre bien plus tard :

"Dès les années 70, -septante, en Suisse-, existait un commerce de vinyles à Lausanne. Tenu par un fanatique de blues, rock, pop, country... Vers 2005, il a fermé boutique, suite à l' abandon de ce support, et pour cause de concurrence des grandes surfaces. Et l' ex-patron a conservé tout son stock d' invendus !!!

Il en a environ 15 000, neufs, souvent scellés! Beaucoup de pressages US. Déposés dans un local sain et sec .

Ce ne sont pas des affabulations, car je les ai vus de mes propres yeux!!! De quoi remplir un camion!!!

Il est un peu ronchon et désabusé, mais il m'a vendu il y a trois ans 6 LP neufs pour CHF 100, à savoir 90 euros- nonante, en Suisse. La moitié étaient scellés!! Le connaissant, il vend aux quelques amateurs (= qui aiment) qui se souviennent de lui, mais certainement pas aux revendeurs.  Ma foi, il est un peu aigri...

Si un fanatique cherchait, " par exemple ",  Rubber soul, des Beatles, After the gold rush, de Neil Young, Saints and sinners, de Johnny Winter, Holland, des Beach Boys et autres.... il les a très probablement en stock. Et neufs!"

Pour ma part, je reçois de temps en temps des infos sur des ventes de collections, fonds de radios, etc. généralement vendus par lots dans des salles de vente... Mais les bonnes affaires pour moi se font davantage au coup par coup que par lots.

Un "gros coup" dont je me souviens c'est ce monsieur, proche de mon domicile qui m'a contacté un jour. J'avais affiché une annonce dans une salle municipale. Il vendait cinq euros pièce des vinyles "BIEM" genre Beatles, Who, Dylan, Rolling Stones... Certes il y en avait "seulement" une trentaine, en parfait état que je me suis empressé d'acheter. Il m'avait également proposé, pour trois euros, des singles pop sixties "historiques" BIEM eux aussi nickels. (Ce qui est rarissime vu la fragilité des pochettes de singles, généralement en papier). Je ne sais pourquoi j'avais décliné cette deuxième offre. 150 euros investis sur des 33 tours cela me suffisait. Après réflexion et étude des références de ces 45 tours je me suis empressé de le recontacter pour acheter également ces disques...

Si vous aussi avez des "anecdotes vinylistiques" n'hésitez pas à me les communiquer. En cette période de rentrée, c'est pas mal de pouvoir rêver de choses agréables.

Amitiés vinylmaniaques,

SERGE

Estimation gratuite de vos disques vinyle

Cotations en ligne de 8 000 disques vinyle
(Mise à jour le 28 août 2011)

Autopsie d'un vinylmaniaque

Listing de plus de 4000 disques de ma collection

Réponses aux questions que vous me posez
sur la collection de disques vinyle

135 galeries de photos de pochettes de disques
(certaines avec les cotations)

Mes mythes sixties

La pêche au vinyle (fichier PDF)

Histoires de disques  / Éditorial

Ressemblances musicales ou plagiats ?

Lectures pour vinylmaniaques (Livres et brochures)

Annuaire Vinylmaniaque.com  sites dans
l'esprit du site, consommables, pochettes plastique,
saphirs, vente vinyles, musique sixties pop, rock, chanson...

Vente de disques de particuliers à particuliers

"Histoires" de disques...

Vinylmaniaque.com : audience

Vinylmaniaque.com :dans la presse, médias


NOSTALGIE DES ANNEES SOIXANTE
Galerie de meubles miniature

Plan du site