Parmi mes pochettes de disques préférées extraites de ma collection :

Formats et types divers de disques microsillons
(et quelques "traductions" du "jargon vinylmaniaque")

(la dimension des disques présentés n'est pas proportionnelle
et ne traduit donc pas visuellement les différences de diamètres)

Cliquer sur chaque photo pour agrandir l'image.

Cette galerie s'adresse bien sûr à ceux qui commençent juste à s'intéresser aux vinyles bien que certains types particuliers ne soient pas forcément bien connus de tous...

Mise en ligne 01/09/09


1.45 tours 17 cm
SP (2 chansons)
"Single", "Simple"
2.33 tours 30 cm
LP (env. 12 chansons)
"33 tours"
3. 45 tours 17 cm
EP (env. 4 chansons)
"Super 45 tours"
4. 45 tours 30 cm
(env. 2 chansons)
"Maxis"
5. 33 tours 25 cm
(env. 8 chansons)
"25 centimètres"
6. 33 tours 17 cm
(env. 6 chansons)
confondus avec les EP...

7.Flexidiscs
disques souple plastique
formats et vitesses divers

8. 33 tours 15 cm
"Micro disque"
Barclay/Atlantic...
9.Picture discs
Formats divers
Image gravée dans le disque
10.Disques de couleur
Formats divers
Vinyles teintés dans la masse
11.Carte postale musicale
Phonoscope
Gravées sur une face
12.16 tours minute
formats divers
généralement disques "parlés"

Formats les plus répandus :

1. — SP = 45 tours 17 cm de diamètre nommé « single » comportant généralement deux chansons, parfois une chanson longue coupée en deux sur le recto et le verso. (En France durant les années soixante ils n’étaient diffusés généralement que pour les juke box, les super 45 tours (EP) étaient les disques qui se vendaient le plus). Les singles se généralisèrent en remplaçant le super 45 tours à la fin des années soixante alors que dans les autres pays c’était l’inverse, à savoir que les singles se vendaient le plus et que les EP, s’ils existaient étaient complémentaires.

2. — LP = 33 tours 30 cm de diamètre (long playing) nommés généralement « 30 centimètres » ou « 33 tours » comportant généralement une douzaine de chansons (albums).

3. — EP = 45 tours 17 cm de diamètre (extended play) nommé « super 45 tours » comportant généralement 4 chansons (parfois 3 ou 5 suivant la durée des morceaux). Diffusion en France durant les années cinquante et soixante (quelques exceptions plus récentes)

4. — Maxis 45 tours = 45 tours 30 cm de diamètre nommés " maxis " comportant généralement un titre par face. Liés a l'avènement de la musique disco en France au début des années 70, utilisés par les disc jockeys qui trouvaient ce format plus pratique et plus performant pour la restitution de la musique avec un volume sonore élevé. En 1976 la vente s'ouvre au grand public, certains artistes publiaient des versions remixées de leurs singles originaux. Sauf exceptions, vu la thématique du site plutôt axée sur les années soixante, ils ne sont pas traités sur "Vinylmaniaque.com" .

5. — 33 tours 25 cm de diamètre nommés « 25 centimètres » comportant généralement 8 chansons qui furent diffusés en France jusqu’en 1965, il existe cependant beaucoup de rééditions récentes ainsi que certaines nouvelles publications, notammen anglo saxonnes... Certains les confondent avec les 78 tours vu leur taille identique.

Formats ou types de disques moins répandus :

6. — 33 tours 17 cm = ce type de disque peu utilisé dans les années soixante comportait généralement 6 chansons, il peut être confondu (dimension identique) avec les super 45 tours (EP).

7. — Flexidiscs ou disque souples en plastique, généralement gravés sur une face et utilisés la plupart du temps pour des disques publicitaires, de 13 à 17 cms de diamètres mais avec des vitesses différentes 33 t, 45 t, 16 t.

8. — 33 tours 15 cm = «Micro disque» tentative (et échec) de Barclay Atlantic de créer durant les années soixante un format de disque original, nommé «Disque de poche» et «Mini Boum» après quelques exemplaires publiés abandon de la fabrication .

9. — Picture disc = disques de format divers qui ont la particularité d’avoir une image (picture) gravée dans la matière du vinyle. Sauf exceptions, pour les mêmes raisons que les maxi 45 tours, ces disques ne sont pas évoqués sur "Vinylmaniaque.com"

10. — Disques de couleur = disques de formats divers qui, au lieu d’avoir la couleur noire traditionnelle sont teintés d’une autre couleur (on dit également par exemple pour un disque blanc : «pâte blanche»).

11. — Carte postale musicale = carte postale, (Phonoscope) généralement d’un format plus grand que les cartes habituelles gravée sur une face avec un trou central que l’on plaçait sur une platine comme un vinyle et qui permettait d’écouter un thème musical souvent en rapport avec le sujet de la carte. (années soixante). Etant gravées sur une image, elles peuvent également êtres classées au titre des picture discs.

12. — Certains disques de formats divers furent gravés en 16 tours minute. Il s’agit généralement de disques «parlés» vu la moins bonne qualité sonore, quelques tentatives de disques «musicaux» furent faites, notamment sur des vinyles de 25 cm mais rapidement abandonnées pour cette question de qualité sonore sachant que plus la vitesse est élevée plus la qualité sonore est bonne.

PS (1-3). — "Bootleg" ou "boot", "disque pirate", disque fabriqué illégalement sans l’accord des producteurs d’un artiste ou groupe, généralement de mauvaise qualité sonore mais très recherchés par les collectionneurs pour leur rareté, souvent des concerts. On soupçonne parfois les artistes ou leur entourage de complicité pour arrondir les fins de mois dans le dos du producteur officiel...

PS (2-3). — Diamètres spéciaux de certains disques, certains disques, généralement disques-livres parlés pour enfants, méthodes linguitiques, etc ont des diamètres non évoqués ci-dessus généralement avoisinant les 25-30 cm...

PS (3-3). — 78 tours, ces disques, généralement d'un format de 25 cm, assez épais donc lourds, d'une durée de quelques minutes constitudent un univers spécifique de collection très intéressant notamment pour leur aspect "historique et nostalgie". Leur fabrication cessa à la fin des années cinquante, remplacée par les microsillons. Ne pouvant tout traiter dans un domaine aussi vaste ils n'entrent pas dans le domaine traité par "Vinylmaniaque.com"...

Disques "avant le tirage officiel" :

1. Disque « Démo » (démonstration) : enregistrement réalisé par l’artiste sur un magnétophone de son choix. Très prisé par les collectionneurs. Il s’agit donc d’une maquette sur laquelle l’artiste présente en fait une ébauche de son travail avant la réalisation éventuelle d’un disque. Il existe également des « démos studio » plus élaborées techniquement mais dans la même logique.

2. On passe ensuie à l’enregistrement du disque en studio. Parfois des enregistrements sont en surnombre et donc non sélectionnés pour le disque final. Ils deviennent donc des collectors qui pourront être publiés soit sur des « bonus tracks » sur des CD ou DVSs, se retrouver en face B sur un single…

3. Acétate. – A la fin du travail de studio, pour tester la qualité du son sur une platine on va graver un disque acétate depuis la bande originale. Généralement à un exemplaire, lourd, gravé sur une face, pas de label ou seulement le logo de la maison de disques.

4. Test pressing. — Une fois que producteurs artiste sont d’accord commence la promotion du disque. On va réaliser un Test pressing pour vérifier mais plus largement si le son est bon, etc. Fabriqué généralement entre 30 et 50 exemplaires pour l’environnement artistique de l’artiste. Cette fois-ci il ressemble à un disque normal seul le label est souvent représenté par une étiquette blanche ou une étiquette maison.

.
Plan du site Vinylmaniaque.com

ACCUEIL Vinylmaniaque.com