. Récapitulatif de l'ensemble des parutions de la rubrique « "Histoires" de disques »

. Récapitulatif de l'ensemble des parutions de la rubrique « Nostalgie des années soixante »

.

HISTOIRES DE DISQUES n° 19 :

Albums 33 tours
Stones et Beatles
originaux et rééditions, quelques exemples...

Mise en ligne 01/04/2013

Ordre chronologique de pressage

Cliquer sur chaque photo pour agrandir l'image.

Pour accéder aux photos ci-dessous en haute définition (de 1.5 à 3.5 méga-octets)

Références, originaux, rééditions, dates de pressage vaste et complexe domaine... Après avoir évoqué en début mars 2013 le mythique Sgt Peppers des Beatles sous cet aspect, vu quelques questionnemnents de visiteurs intéressés, je renouvelle l’expérience... Pour mesurer la complexité du sujet je soumet sur cette page huit exemples d’albums et leur rééditions. Il est évident que pour nombre de vinylmaniaques avertis cela n’apportera pas grand chose. Mais mon site est avant tout basé sur l’entraide, le partage des connaissances, d’où cette page. J’ai d’ailleurs noté que sur nombre de sites, pour ne pas dire tous, si on présente bien les vinyles, on se risque à évoquer leur date de premier pressage mais pas de références mentionnées... Mis à part pour les Beatles qui, vu le nombre de collectionneurs, bénéficient de discographies très précises... Je me risque donc sur un terrain glissant, plein de chausses trappes. Le dernier exemple de vinyle présenté, «Sticky Fingers» illustre un cas «ambigu» parmi bien d’autres bien plus difficiles à gérer parfois...

1. Rolling Stones
After-Math
15 avril 1966
1bis. Rolling Stones
Aftermath
197?
2. Beatles
N° 1
28 avril 1966
2bis. Beatles
N° 1
28 avril 197?
3. Rolling Stones
Big Hits
(High tide and green grass)
28 mars 1966
3bis. Rolling Stones
Big Hits
(High tide and green grass)
197?

4. Rolling Stones
Got Live if you want it
6 novembre 1966

4bis. Rolling Stones
L'âge d'or des Rolling Stones Vol 6
Got Live if you want it

197?
5. Rolling Stones
Their Satanik majesties request (1er press. anglais)
1967

5bis. Rolling Stones
L'âge d'or des Rolling stones Vol ?
Their Satanik majesties request

197?

6. Beatles
"Double blanc"
21 novembre 1968
6bis. Beatles
"Double blanc"
197?
7. Beatles
Abbey Road
29 septembre 1969

7bis. Beatles
Abbey Road
197?

8. Rolling Stones
Sticky Fingers
23 avril 1971

8bis. Rolling Stones
Sticky Fingers
1971

1. Photo de la pochette. — A noter le changement d’orthographe «d’After-Math» à «Aftermath»...
1bis. La mention «BIEM» en petit ne cautionne en rien qu’il s’agisse d’un original (voir explications entre BIEM et SACEM sur la page «La pêche au vinyle»... De même la mention "(P) 1966" indique la première publication de l’album mais, hélas, pas la date de ce pressage bien plus tardive...

2. Photo de la pochette. — Ce «Beatles n° 1» est une particularité française. 1963 tout premier pressage du tout premier album des Beatles en Angleterre : Please Please Me (PMC 1202). En France pour l’instant les Beatles ne sont pas suffisamment connus pour qu’on se risque à presser cet album. Il n’apparaît donc à l’époque de sa première sortie anglaise que sous forme de quelques importations dans sa configuration «England». Leur deuxième album «With the Beatles» est lui pressé en France au moment de sa sortie. Pour le public français il constitue donc le «premier» album des Beatles en terme de chronologie...(OSX 222). Vu le succès de cet album, (la Beatlemania commence à déferler) on publie précipitamment le premier album «Please Please Me» le 7 janvier 1964 sous le titre «Beatles n° 1/OSX 255» de façon à expliquer l’inversion chronologique des deux albums... L’album que je présente «LSO 103» est une première réédition de 1966... Donc la mention «BIEM» n’est pas un gage de premier tirage mais une indication permettant de dater approximativement le vinyle... Une réédition française va créer une deuxième réédition, puis une troisième, ad libidum, pour illustrer la difficulté autour de ces questions !

3. Photo de la pochette. — La compilation Big Hits (High tide and green grass) du 28 mars 1966 au niveau de sa belle pochette ouvrante ne diffère guère de la réédition présentée si ce n’est la couleur et les graphismes de l’étiquette du disque.

4. Photo de la pochette. — Ce live «historique» des Stones avec toutes les insuffisances sonores dues à l’époque à beaucoup de charme par l’ambiance des concerts sixties des Stones bien restituée...
4bis... cette réédition me permet d’évoquer la série «L’âge d’or des Rolling Stones» pressée durant les années soixante-dix. La particularité d’avoir créé une belle pochette ouvrante spécifique pour chacun des albums sixties des Stones réédités avec des feuillets intérieurs mérite l’attention. Certes rien ne remplace les originaux mais ces vinyles intéressent tout de même les collectionneurs et permettent le son vinyle à des prix moins élevés... En général 25-30 euros en mint mais cela devrait augmenter... On notera, à l’opposé des pochettes complètement différentes, la similitude d’aspect des étiquettes de disques avec celles des originaux français...

5. Photo de la pochette. — Rappelons au sujet de cet album le légendaire hologramme qui orne la pochette des versions originales. Ici nous avons le premier pressage anglais, d’où la couleur différente de l’étiquette du disque avec la couleur noire qui régnait sur les pressages originaux français.
5bis. Une autre configuration de la réédition française «L’âge d’or des Rolling Stones» qui, par son originalité intéresse les collectionneurs étrangers. Bien entendu, pochette différente oblige, comme pour toutes les rééditions de cet album, absence de l’hologramme sur la pochette. Certaines rééditions faites après la disparition officielle du vinyle reprennent de près ou de loin cet hologramme.

6. Photo de la pochette. — La publication du «double blanc» des Beatles «chevauche» le basculement entre les mentions «BIEM» et «SACEM» et matérialise l’arrivée du nouveau label Apple, la société de production créée par les Beatles durant cette période. D’où la présence de «la pomme» sur les deux versions présentées, original français et réédition, mais «BIEM» sur l’un et «SACEM» sur l’autre.
6bis. Cette version rééditée ne comprend pas de numéro de série gravé sur la pochette qu’on trouve sur l’original... Ne pas oublier dans les deux versions la présence d’un livret et de quatre photos des Beatles... Vous avez sûrement remarqué que les mentions imprimées «en rond» autour de la pomme sur les versions originales sont en «caractère penchés» dits «sans sérif» alors que sur les rééditions on est en caractère «batons» étroitisés dits «sans sérif»...

7. Photo de la pochette. — Même configuration pour cet «Abbey Road» que pour le «Double blanc» évoqué précédemment.
7bis. Cette réédition et toutes les autres diffusées généreusement sur le marché du vinyle d’occase, reste un des Beatles les plus faciles à dénicher... Preuve de la grande diffusion de ce vinyle.

8. Photo de la pochette. — Dernier cas le mythique, autant par sa couverture d’Andy Wharol que par son contenu de haute tenue «Sticky Fingers».
8bis. On pourrait penser superficiellement qu’il s’agit d’une réédition vu le pressage «Biem» français (n° 8). En fait ce pressage allemand a sensiblement la même date de pressage et la même référence d’ailleurs. Un de ces nombreux cas qui peuvent tromper...
Estimation gratuite de vos disques vinyle

Cotations en ligne de 8 000 disques vinyle
(Mise à jour le 28 août 2011)

Autopsie d'un vinylmaniaque

Listing de plus de 4000 disques de ma collection

Réponses aux questions que vous me posez
sur la collection de disques vinyle

135 galeries de photos de pochettes de disques
(certaines avec les cotations)

Mes mythes sixties

La pêche au vinyle (fichier PDF)

Histoires de disques  / Éditorial

Ressemblances musicales ou plagiats ?

Lectures pour vinylmaniaques (Livres et brochures)

Annuaire Vinylmaniaque.com  sites dans
l'esprit du site, consommables, pochettes plastique,
saphirs, vente vinyles, musique sixties pop, rock, chanson...

Vente de disques de particuliers à particuliers

"Histoires" de disques...

Vinylmaniaque.com : audience

Vinylmaniaque.com :dans la presse, médias


NOSTALGIE DES ANNEES SOIXANTE
Galerie de meubles miniature

Plan du site