vinylmaniaque.com
. Récapitulatif de l'ensemble des parutions de la rubrique « "Histoires" de disques »

. Récapitulatif de l'ensemble des parutions de la rubrique « Nostalgie des années soixante »

.

Parmi mes pochettes de disques préférées extraites de ma collection :

16 45 tours EP + cotations :
« Spécial chanteurs Yé-yé »

J'ai choisi ces pochettes en fonction de critères "affectifs".

Cliquer sur chaque photo pour agrandir l'image.

Disques classés par année.

Référence et cotation (attention les cotations s'entendent état neuf, voir le barème dégressif des cotations en fonction de l'état des disques)

Mise en ligne 15/09/08


Billy Bridge
Dick Rivers
Vic Laurens
Danyel Gérard
1. Billy Bridge
Le grand M
Odeon MOE 2326
(1962) 10 euros
2. Dick Rivers
On a juste l'âge
Pathé EG 916
(1962) 15 euros
3. Vic Laurens
Mais reviens-moi
Festival FX 45-1354
(1963) 35 euros
4. Danyel Gérard
Je
AZ 941
(1963) 10 euros
Moustique
Lucky Blondo
Johnny Hallyday
Noël Deschamps
5. Moustique
Je suis comme ça
Golf Drouot BLY 71005
(1963) 35 euros
6. Lucky Blondo
Au coeur du silence
Fontana 460 854
(1963) 12 euros
7. Johnny Hallyday
Les bras en croix
Philips 432 908
(1963) 15 euros
8. Noël Deschamps
Ce n'est jamais assez
RCA Victor 86062
(1964) 35 euros
Frank Alamo
Monty
Christophe
Michel Delpech
9. Franck Alamo
Bimbo
Riviera 231 100
(1965) 7 euros
10. Monty
Bientôt les vacances
Barclay 70825
(1965) 7 euros
11. Christophe
Les marionnettes
DiscAZ EP 999
(1965) 5 euros
12. Michel Delpech
Inventaire 66
Festival FX 1499 M
(1966) 7 euros
Antoine
Evariste Jacques Dutronc Eric Charden
13. Antoine
Les élucubrations d'Antoine
Vogue 8417
(1966) 12 euros
14. Evariste
Connais-tu l'animal...
DiscAZ EP 1088
(1967) 20 euros
15. Jacques Dutronc
Il est 5 heures Paris s'éveille
Vogue EPL 8611
(1968) 7 euros

16. Eric Charden
Soudain en plein été
Decca 461 170
(1968) 8 euros

Cette petite série de seize chanteurs « Yé-yé » au sens large du terme ne reflète bien sûr qu’une partie de tous ces artistes éphémères pour certains qui s’illustrèrent notamment sur les ondes de « Salut les copains ». La chronologie illustre bien les évolutions de cette musique : les huit premiers illustrent la mouvance « pionniers » inspirés du rock et du twist des débuts. Du numéro 9 à 12 on constate une « variétisation » du courant yé-yé… Les quatre derniers sont des représentants de ces nouveaux courants finalement contestataires et surtout de chanteurs qui n’utilisent quasiment plus les adaptations des tubes anglo-saxons, ceux que Christian Eudeline surnomme « anti-yéyé ».
.
Plan du site Vinylmaniaque.com

ACCUEIL Vinylmaniaque.com