vinylmaniaque.com
@Contact :
vinylmaniaque@orange.fr
. Récapitulatif de l'ensemble des parutions de la rubrique « "Histoires" de disques »

. Récapitulatif de l'ensemble des parutions de la rubrique « Nostalgie des années soixante »

.

Parmi les disques de ma collection :

Cartes postales sonores...
les premiers picture discs
du kitsch sur papier glacé !

1er octobre 2021

Sauf mention contraire pressage français.

Cliquer sur les images pour les visionner avec une meilleure définition;

Pour accéder aux photos ci-dessous en très haute définition,
réaliser un diaporama...

Cela fait plus d’une dizaine d’années que j’ai créé une page sur ce sujet pour le moins atypique : les cartes postales sonores. CLIQUER ICI

Certains les nomment improprement « Phonoscope » du nom d’un des nombreux labels qui éditaient ces cartes. En plus le mot « phonoscope » dans le dico veut dire tout autre chose… Plus grandes que les cartes postales normales elles devraient être faciles à dénicher si on oubliait leur rareté. Le trou central peut attirer l’œil du chineur, les gravures sont souvent pas évidentes à voir suivant la lumière ambiante et la couleur de fond. Elles sont bien entendu uniquement sur le côté « photo » histoire de ne pas gêner l’écriture… bien que toutes celles que je possède ne sont pas remplies… Je pense que le fait de posséder un enregistrement sonore, même de mauvaise qualité, même d’un orchestre inconnu était précieux fin des années cinquante-début soixante… Les gens les achetaient et les conservaient. On découvre le même phénomène avec les fragiles flexidiscs destinés, comme toute publicité, à finir dans les poubelles et qu’on retrouve souvent, dans un vide-greniers, soigneusement rangés dans un carton vendu tel quel après le décès du propriétaire.

J’ai de nouveau essayé de « photoshoper » les photos pour essayer de rendre les sillons visibles lorsque c’est possible. Cela se fait hélas au détriment du contraste normal de l’image.

Je ne mentionne pas de cotation… J’ai vu un brocanteur en proposer UNE dix euros… mais souvent on peut les chiner moins d’un petit euro. Le tout est de les trouver ce qui n’est pas évident.

Les images on le voit, sont toujours du plus pur style kitsch. C’est le reflet d’une époque. Comment seront perçus certains styles de photos actuelles dans un futur lointain ? Je trouve amusant ce style d’images on va dire naïves mais on peut retrouver l’équivalent actuel dans la presse people… Et même dans les lieux de vacances, outre les paysages locaux on trouve encore de curieuses réalisations avec des animaux, des natures mortes, rappelant celle que je présente ici.

Pour ce support sonore gravé avec le principe du microsillon, le tout sur une image, la dénomination « picture disc » s’impose donc, même si cela peut surprendre.

1
2
3

Photos 1, 2 / Cartes Mexisonor : la plupart des cartes présentées sont sous ce label. Deux présentations différentes avec « quelques conseils » sur l’une d’entre elles. Ils induisent l’idée que ce n’est pas évident de lancer la lecture avec un électrophone. Il faut « retenir » un instant la rotation de la carte de façon à positionner le plus sûrement possible le lourd saphir (c’est nécessaire). Je déconseille fortement l’audition de ces cartes sur une platine moderne !

Photo 3 / Une seule marque différente sur ce lot de cartes : Sonim. On note les mentions « droits d’auteur » de travers et mal imprimées, sans doute un rajout de dernière minute. Les différentes marques françaises que j’ai pu recenser sont : Mexisonor, Sonim, Musicarte, Photochrom, Discoflex, Phonoscope, Punch, Secitem, (j’ai également une carte postale sonore Bulgare)… Certains s’intéressent à ces vieux labels confidentiels, il y a même une page Facebook spécialisée sur cette thématique.

4
5
6

Photo 4 / Les postures des modèles sont vraiment pas naturelles… Photos 5, 6 / Les natures mortes, ici des roses se retrouvent toujours sur des cartes postales récentes, mais sans doutes pas cadrées de la même façon. On retrouve la mention BIEM en bas à droite de la photo 5.

7
8
9

Photo 7 / J’ai un certain nombre de cartes sonores d’inspiration religieuse… J’ai sélectionné celle-ci que je trouve amusante avec ses « santons » préfigurant les jouets Playmobil… Photo 8 / Mettre ainsi un chien en vedette… en plus on trouve sur Youtube des vidéos du même style où les animaux sont mis en scène pour des réalisations pour le moins curieuses mais qui doivent plaire. Photo 9 / Comme musique « Gondolier » c’est un peu tiré par les cheveux. Cette photo donne une impression « auberges de jeunesse » d’avant et après guerre… On pense à de vieux films de l’époque.

10
11
12

Photos 10, 11 / Là aussi on pense à de vieux films… Photo 12 / La petite fille modèle avec son chien.

13
14
15

Photo 13 / Cela pourrait arriver, sauf que le chat aurait détalé ! Photo 14 / Création plus ambitieuse reprenant la carte de la photo numéro 14 et en y ajoutant toute une symbolique digne des romans photo romantiques. Photo 15 / Un petit chat, la chanson « La mère Michel », renversant non ?